Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 janvier 2012 7 15 /01 /janvier /2012 22:56
Grâce à un doublé de Remy et au terme d’un match plein (2-0), l’OM a battu le champion de France et revient à seulement deux points du podium.

http://s.om.net/om/image/article/illustration/xg/292/58313.jpg Le champion de France est tombé au Vélodrome (2-0). Ca ne lui était plus arrivé en L1 depuis le mois d’août et la 2ejournée de L1 (17 matches d’invincibilité) et c’est la première fois que la troupe de Rudi Garcia chute à l’extérieur cette saison. Ca permet de situer le niveau de la performance réalisée par les Olympiens ce dimanche soir dans un Vélodrome enjouée. Avec un doublé de Remy et un match plein, l’OM a confirmé qu’il serait bien présent en 2012 et qu’il n’a pas dit son dernier mot en revenant à seulement deux points de leur adversaire du jour, troisième au classement. 
http://s.om.net/om/image/article/illustration_s/g/231/46145.jpg Après une fin d’année 2011 réussie et deux premiers matches convaincants en coupes, les Marseillais ont donc bel et bien confirmé le retour de flamme amorcé fin novembre. Et comme face au PSG à ce moment-là (3-0), ils ont réalisé une prestation grand format face à un concurrent qui les avait battus lors de la phase aller. Les rendez-vous à venir à Rennes et face à Lyon (autres bourreaux des matches allers et qui sont désormais à un point) peuvent dès lors les emmener vers les cimes du championnat de France. On a déjà hâte d’y être tant la montée en puissance olympienne paraît dévastatrice actuellement malgré l’absence des Africains partis à la CAN. 
Car Lille n’a jamais vraiment voulu jouer au Vélodrome pour ce retour au championnat. En misant sur la prudence, les Nordistes se sont certes toujours montrés dangereux et ont poussé quand ils ont été menés mais ils ont été pris à leur propre piège sur le deuxième but de Remy en contre dans les dix dernières minutes. Avant ça, la première période avec un Diarra en jambes pour sa première en 2012 ou un Amalfitano à la technique élastique avait été celle des occasions manquées. Ou plutôt arrêtées par un Landreau affûté qui gagnait un premier duel avec Remy d’un gros arrêt du pied (23e) puis qui s’envolait sur une reprise puissante de Cheyrou (43e), ce dernier reprenant dans la foulée à côté. 
Probablement pour amener plus de poids en attaque,Deschamps prenait alors l’option Brandao dès le début de la 48e minute à la place de Cheyrou.http://s.om.net/om/image/article/illustration_s/g/231/46146.jpg Si Lille laissait toujours cette sale sensation d’être venu pour jouer un sale coup, le sérieux olympien payait finalement. Après une bonne transmission de Lucho, Valbuena crochetait et centrait dans la surface pour la tête de Remy qui décroisait bien pour battre cette fois Landreau (1-0, 60e). Et le tandem Remy/Valbuena de frapper encore une fois. 
Mais l’OM allait connaître alors sa période la plus délicate de la soirée. En reculant sous les offensives lilloises, les Olympiens affichaient toutefois une belle solidarité. Et Mandanda réalisait l’arrêt qu’il fallait en remportant son face à face avec ce diable d’Hazard qui n’avait plus qu’à marquer après avoir éliminé N’Koulou (64e) ! 
La défense tenait bon et la banderille était finalement marseillaise. Avant de sortir sous des applaudissements nourris, Remy profitait d’une passe en retrait très mal ajustée de Gueye pour devancer la sortie de Landreau et contenait Chedjou pour marquer dans le but vide (2-0, 83e). De quoi amener une belle frénésie dans un Vélodrome comblée. Et ça ne devrait pas être la dernière cette année.

 

Emmanuel Jean (OM.net)

Partager cet article
Repost0

commentaires

Ce blog a été modifié pour la dernière fois le vendredi 27 janvier 2012 à 22h44

Rechercher

Edito du 28 janvier

L'OM a de l'avenir. Dans la NextGen, l'équivalent de la Ligue des Champions mais pour les U19, les phocéens ont dominés Aston Villa en s'imposant 2-1 grâce à Gadi et Omrani après prolongations. Et ces "minots" affronteront... l'Inter en demi-finale comme les grands. Pour ce qui est de ces "grands", ils affronteront Rennes demain soir.

Archives